« Cause café » : les habitants prennent le temps de discuter du village et de ses évolutions

Une nouvelle route qui traverse un village, c’est toujours un événement. C’est pourquoi, suite à une suggestion et un accompagnement de la Fédération Départementale des Foyers Ruraux 52 (FDFR 52) le Foyer Rural de Cerizières a souhaité proposer un temps de « débat » dans le cadre de l’action Libère ta Parole.

Le « cause café » a ainsi offert un cadre propice aux échanges entre habitants autour de la vie passée, présente et future du village en s’associant à la dynamique des retrouvailles entre les anciens élèves de l’école communale (fermée en 1976) et leur ancien instituteur qui avait lieu le jour de l’inauguration de la nouvelle route.

Lors des échanges animés, la vingtaine de personnes présentes a émis des propositions pour faciliter l’accueil des nouveaux arrivants autours d’un apéro partagé ou l’animation du village grâce à l’organisation de soirées jeux entre les villageois résidents permanents et ceux occasionnels qui viennent passer quelques jours en villégiatures ou en visite dans leur famille.

Beaucoup d’ateliers étaient prévus lors de cette journée mais la pluie n’a pas permis d’installer le « CAUSE  CAFÉ » sur la place du village où les possibilités d’accueil auraient été plus importantes. Cependant, aux dires des habitants, ce genre d’expérience qui invite à partager un moment de convivialité et d’échange d’idées ne demande qu’à être renouveler. Pourquoi pas de façon permanente au rythme d’une fois par trimestre par exemple…

Véronique, Foyer Rural de Cerisières

Emmanuelle, FDFR 52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *